Un groupe d'individus a diffusé une vidéo sur les réseaux sociaux qui est tout de suite devenue virale. La vidéo montre un jeune en train d’effacer des fresques murales réalisées bénévolement par des jeunes artistes sur un mur du boulevard Mustapha Ben Boulaïd, à Alger-centre. Une enquête a été ouverte afin d'identifier et arrêter les auteurs de ces dégradations.

Cet acte répréhensible, que d'aucuns qualifient d’obscurantiste et de haineux, a scandalisé la communauté artistique et les internautes. Le secrétaire d’Etat chargé de la production culturelle Salim Dada, accompagné du maire d’Alger-centre, Abdelhakim Bettache, s'est rendu sur place afin de faire un état des lieux.

Les deux responsables sont bien décidés à poursuivre les auteurs de ces actes de vandalisme. Une enquête a été ouverte par les autorités compétentes, afin de procéder à l’identification des individus en question.

Large indignation sur les réseaux sociaux

La vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre un individu perché sur une benne à ordures, pinceau à la main. Il était filmé par ces acolytes en train de recouvrir avec de la peinture blanche une gigantesque fresque artistique. Encouragé par ses amis, il détruit l’œuvre représentant une vieille encapuchonnée et au visage fripé, agitant un gobelet qui semble rempli de mégots de cigarette.

À lire aussi :  Démantèlement à Béjaïa d'un réseau de faux visas dirigé par une femme

La vidéo a suscité la colère et l’indignation des internautes ainsi que de la communauté artistique. Le comédien et metteur en scène Ahmed Rezzak a réagi à l’acte de vandalisme à travers un message diffusé sur le réseau social Facebook. Il a appelé « les autorités et responsables de la municipalité d’Alger-centre à réagir au plus vite. Des poursuites devront être lancées ».

Plusieurs artistes qui excellent dans l’Art-de-rue se sont, par ailleurs, organisés afin de restaurer la fresque vandalisée. Bien que celle-ci n’ait pas de valeur patrimoniale, la communauté artistique est bien décidée à lui redonner vie.

Lire aussi : Kabylie : Tentative de profanation de la tombe de Matoub Lounes