Le déconfinement serait pour bientôt en Algérie. En effet, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a estimé que la levée du confinement, décidé en mars dernier pour endiguer la propagation de l'épidémie du coronavirus, est devenue impérative en Algérie.

Dans un entretien accordé à l'agence officielle (APS), le ministre de la Santé a indiqué ce dimanche 24 mai que le déconfinement était une mesure « indispensable ». À ce propos, le responsable affirme que le gouvernement algérien a pris les devants. « L’Algérie s’y est préparée après l’enregistrement d’un recul dans le nombre des cas d'infection au Covid-19 et des décès », a déclaré M.Benbouzid.

Cette déclaration du ministre de la Santé étonne de nombreux observateurs. Elle intervient quelques jours après avoir assuré qu’un plan de déconfinement ne sera envisagé que lorsque le nombre des contaminations au Covid-19 passera sous la barre des 50 cas par jour en Algérie. Or, le pays déplore au quotidien des chiffres assez lourds, qui avoisinent les 180 à 200 cas.

Les priorités après la levée du confinement

Sur un autre registre, Abderrahmane Benbouzid a dévoilé les principaux axes constituant les priorités du secteur après la levée du confinement.

Le premier est relatif à la prise en charge des femmes enceintes. Un problème auquel les autorités cherchent des solutions « en recourant à la signature d’une convention entre les établissements hospitaliers relevant du secteur privé et la Caisse nationale des assurances sociales des travailleurs salariés (CNAS) pour optimiser la prise en charge des femmes enceintes à travers toutes les régions du pays pour mettre un terme à cette situation », indique le ministre.

À lire aussi :  Le recteur de la grande mosquée de Paris apporte son soutien à Salman Rushdie

Concernant le deuxième axe, il porte sur le dossier des cancéreux auquel le gouvernement a aussi prévu l'ouverture prochaine de nouveaux centres ainsi que la relance des comités de prévention et de traitement anti-cancer.

Lire aussi : Coronavirus en Algérie : La date du début du déconfinement fixée ?