Un mineur algérien âgé de 17 ans a été présenté, lundi 25 mai, devant le parquet de Rouen, au nord de la France. Il est accusé de tentative d’homicide contre son compatriote âgé de 37 ans. Le mis en cause aurait agressé violemment sa victime en lui portant un coup de machette sur la tête, rapporte le quotidien français Paris-Normandie.     

Selon le média régional, les faits remontent au vendredi 22 mai dans la petite ville de Petit-Quevilly. Suite à une dispute entre les deux Algériens, le mineur a porté un violent coup de machette sur la tête de son compatriote, lui causant une entaille de 15 cm. La victime a été transportée à l’hôpital pour y être soignée. Ses jours ne sont plus en danger.

L’auteur de l’agression a été interpellé le lendemain et placé en garde à vue. Il a été déferré au parquet de Rouen lundi. L’on ignore encore l’origine de la dispute entre les deux ressortissants algériens établis en France.

La victime a été également placée en garde à vue

Sorti de l’hôpital où il a été soigné, le blessé a été également placé en garde à vue. Selon la même source, des soupçons pèsent sur lui aussi, car la version des deux protagonistes diverge. Il a été libéré un peu plus tard, mais il devra se présenter prochainement aux services de police pour les besoins de l’enquête

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Pour rappel, au début de ce mois, un autre Algérien, âgé de 22 ans, a été condamné en France à 10 mois de prison ferme pour violences conjugales et détention de stupéfiants. Lors de son interrogatoire, il a avoué que c’était un autre Algérien qui lui fournissait la drogue. Celui-ci a été poursuivi, à son tour, et condamné à de la prison ferme. Il sera expulsé en Algérie un fois qu'il aura purgé sa peine.

Lire aussi : France : Un Algérien suspecté du meurtre d’un ressortissant congolais