Le wali de Tizi Ouzou a décidé, ce jeudi 4 juin, d’interdire aux citoyens l’accès aux plages du territoire de la wilaya en raison de la pandémie de coronavirus. Mahmoud Djamaâ a signé un arrêté officiel portant sur la fermeture des 8 plages que compte la wilaya jusqu'a nouvel ordre, conformément aux mesures de prévention visant à endiguer la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).

Ainsi, après celles des wilayas d'Alger, Bejaïa, Boumerdes et Aïn Témouchent, les plages de la wilaya de Tizi Ouzou seront fermées aux estivants par "mesure de prévention face à la propagation de la pandémie de coronavirus". Cette décision, signée par le wali de Tizi Ouzou, est motivée par le non-respect des mesures sanitaires et préventives de lutte contre le coronavirus et la violation des règles de distanciation sociale.

Elle intervient deux jours après la visite d'inspection du même wali aux villes côtières la wilaya, où il a demandé aux responsables locaux de préparer la saison estivale. Mahmoud Djamaâ est allé jusqu'à reprocher aux responsables locaux le retard pris dans le nettoyage des plages pour accueillir les estivants.

Il faut signaler que depuis quelques jours, les plages de Tigzirt et Azeffoun ont connu une importante affluence de citoyens. Elles sont la destination privilégiée de la population locale, fuyant la routine du quotidien marqué par le confinement partiel.

À lire aussi :  La harga devient un projet familial en Tunisie

Pour rappel, les autorités algériennes avaient décidé, le 28 mai passé, de prolonger le dispositif de confinement instauré pour contenir la pandémie de Covid-19. Ce dispositif a été reconduit de quinze jours supplémentaires, soit jusqu’au 13 juin. Ainsi, le confinement partiel reste en vigueur sur l’ensemble du territoire national, sauf pour quatre wilayas, à savoir Saïda, Tindouf, Illizi et Tamanrasset .

Lire aussi : Algérie : Le wali de Aïn Témouchent interdit l’accès aux plages