La terre a de nouveau tremblé en Algérie. Le Centre de recherche en astronomie, astrophysique et géophysique (CRAAG) a enregistré, dans la matinée de ce mardi 23 juin, une nouvelle secousse tellurique de 3 degrés sur l’échelle ouverte de Richter.

Ce tremblement de terre est survenu dans la wilaya de Boumerdès, aux environs de 8h36 (heure locale). Il a atteint une magnitude de 3,0 sur l’échelle ouverte de Richter, selon le CRAAG.

En outre, la même source a précisé que l’épicentre de cette activité sismique a été localisé à 10 kilomètres au sud-est de la commune de Dellys, au nord de cette wilaya côtière. La secousse, ressentie par les habitants de la localité et ses environs, n'a engendré aucun dégât matériel.

Elle rappelle, néanmoins, à la population locale le séisme meurtrier du 21 mai 2003 à Boumerdes. D’une magnitude de 6,8, cette catastrophe naturelle avait provoqué la mort d’environ 2 266 personnes et fait 10 261 blessés et quelque 200 000 sans-abri.

Il faut noter qu'il s'agit du quatrième tremblement de terre enregistré en Algérie en ce mois de juin. Les trois autres secousses ont été localisées pas loin de la commune d'Arris, dans la wilaya de Batna. Deux d’entre elles, enregistrées le 4 juin dernier, ont successivement atteint la magnitude de 3 et 3,1 sur l’échelle de Richter. La troisième, également d'une magnitude de 3 sur l'échelle de Richter, est survenue le 19 juin dernier. Il faut dire qu’en cette période, de nombreux séismes sont recensés en Algérie. Rien qu'au mois de mai dernier, pas moins cinq secousses telluriques ont été dénombrées.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Lire aussi : La Méditerranée frappée par une forte activité sismique