Un retraité a été retrouvé mort dans la commune de Ouled khellouf,  située dans le sud-est de la wilaya de Mila. L'homme, âgé de 61 ans, a été découvert, mercredi 24 juin, pendu dans sa maison familiale. Les circonstances de cette mort ne sont pas encore connues.

Le sexagénaire s'est reconverti dans l'agriculture après une carrière d'enseignant de français. Il était connu pour sa gentillesse et sa serviabilité. L'enseignant n'avait pas de problèmes particuliers, selon des témoins.

La dépouille mortelle de la victime a été transférée par la Protection civile à la morgue de l’hôpital de Mila pour autopsie. Parallèlement, le procureur de la république a ordonné l'ouverture d'une enquête pour déterminer les circonstances exactes de sa mort. Une mort qui semble, à première vue, être un acte de suicide. Le procureur a instruit le groupement de la gendarmerie de la localité d'entreprendre des recherches pour mettre la lumière sur ce  drame, dont les circonstances restent à élucider.

Il faut dire que, ces dernières années, le suicide par pendaison a pris des proportions alarmantes en Algérie. Le pays enregistre de plus en plus de suicides par ce procédé, surtout dans les zones les plus reculées. Les contexte social, économique et politique très difficile est la cause principale du suicide. Elle est suivie des problèmes familiaux et sociétaux et puis par d'autres raisons mystérieuses ou insondables.

Dans ce contexte, il est urgent de multiplier les campagnes de sensibilisation et d'élaborer une stratégie en collaboration avec tous les services de sécurité et les institutions concernées, afin de lutter efficacement et attaquer ce fléau à la racine.

Lire aussi : Algérie : Un homme porté disparu depuis 5 mois retrouvé ligoté et tué à Skikda