Un jeune pompier de l’unité de la Protection civile de la wilaya de Jijel, dans l’est de l’Algérie, a trouvé la mort, ce lundi 29 juin, après une intervention anti-incendie dans l’usine sidérurgique de Bellara. Le décès ne serait pas lié à l’incendie, puisque la victime s’est effondrée à la fin de l’intervention, indique le journal arabophone Ennahar.

Selon le média qui cite des sources parmi les éléments de la Protection civile, la mort du pompier n’est pas due au feu. Le drame s’est produit après l’intervention dans le complexe sidérurgique de Bellara, à El Milia, dans la wilaya de Jijel. La victime a été transférée d'urgence vers l’hôpital le plus proche, où elle a rendu l’âme.

Une autopsie sera pratiquée sur le corps du défunt pour déterminer avec exactitude les raisons de son décès. La famille des pompiers de Jijel est endeuillée après cette mort tragique.

Par ailleurs, la wilaya de Médéa, située à une soixantaine de km au sud-ouest de la capitale Alger, a été ébranlée par une terrible tragédie. Trois personnes de la région se sont noyées dans une retenue collinaire dans la matinée de samedi 27 juin. La Protection civile a repêché les corps des victimes.

Ces dernières sont un enfant âgé de 9 ans, un homme de 82 ans et un autre de 48 ans. Selon le rapport établi par la direction de la Protection civile de la wilaya de Médéa, une équipe de sapeurs-pompiers plongeurs a été mobilisée pour repêcher les corps. Les trois dépouilles ont été transférées vers la morgue de l’hôpital de Beni Slimane.

À lire aussi :  Mutinerie dans le plus grand Centre de rétention de sans-papiers en France

Lire aussi : Algérie : Un jeune homme meurt après avoir sauvé deux personnes de la noyade