Les présidents algérien et français se sont entretenus au téléphone ce jeudi 9 juillet, a indiqué la présidence de la République algérienne dans un communiqué. Les relations bilatérales et la question de la mémoire étaient au centre des discussions entre les deux chefs d'Etat, précise la même source.  

Le président de la République algérienne, Abdelmadjid Tebboune, a reçu, ce jeudi, un appel téléphonique de son homologue français, Emmanuel Macron. « L'entretien qui s'en est suivi a permis aux deux Présidents de passer en revue un certain nombre de questions inscrites à l'agenda bilatéral », affirme la présidence. Il s'agit, précise cette dernière, des questions « liées à la mémoire et au centre desquelles s'est retrouvée celle de la restitution, le 3 juillet dernier, des vingt-quatre restes de combattants de la résistance algérienne ».

Les deux présidents ont également évoqué des autres ossements qui « demeurent encore à rapatrier », ajoute le communiqué. Selon la présidence algérienne, Tebboune et Macron ont mis l'action sur le "besoin de travailler à la réconciliation des mémoires des peuples des deux pays". Les deux présidents ont eu également à s'entretenir sur la situation qui prévaut dans la région, notamment en Libye et au Sahel, ajoute le communiqué.

La hache de guerre enterrée ?

Au cours de leur entretien, le président Tebboune et son homologue français ont convenu "de maintenir la coordination et la concertation entre les deux pays, en tant qu'acteurs incontournables dans la région, et de lancer un certain nombre d'initiatives visant à promouvoir des solutions politiques aux crises qui y prévalent", conclut la même source.

À lire aussi :  François Hollande appelle la France à relancer son partenariat avec l'Algérie, le Maroc et la Tunisie

Ainsi, les relations entre l'Algérie et la France affichent un regain de santé après une période de froid et de tensions, notamment suite au film-documentaire sur le Hirak diffusé par des chaînes de télévision françaises.

En effet, à la faveur des dernières initiatives diplomatiques, tout semble rentrer dans le l'ordre entre les deux pays. Abdelmadjid Tebboune a d'ailleurs affirmé, lors de son entretien accordé dernièrement à la chaîne France 24, qu'avec Emmanuel Macron, "on peut aller loin".