La wilaya de Djelfa, située au centre de l’Algérie, a été secouée par une terrible tragédie. Un adolescent de 14 ans a été violemment foudroyé dans la nuit de vendredi 10 juillet. Dépêchée sur les lieux, la Protection civile a immédiatement évacué la victime, qui était encore vivante, vers l'hôpital Saâdaoui Mokhtar, à Aïn Oussara, indique le journal arabophone El Khabar.

Selon la même source, l'adolescent se trouvait dehors lorsque des pluies orageuses, accompagnées d'éclairs et de tonnerres, s'abattaient sur la localité de Aïn Oussara, dans la wilaya de Djelfa. Le garçon ne tardera pas à être frappé par la foudre et perdre connaissance.

Rapidement, la Protection civile arrive sur place et évacue l’adolescent en urgence vers l’hôpital de la ville. Néanmoins, les médecins n’ont rien pu faire pour réanimer la victime, carbonisée par la foudre. Le garçon de 14 ans finit par rendre l'âme.

On apprend que les éléments de la Gendarmerie nationale ont diligenté une enquête, afin de déterminer les véritables circonstances de cette mort tragique qui a jeté l'émoi sur toute la localité de Aïn Oussara.

Ce terrible incident rappelle un autre drame, survenu au mois de mai, dans la wilaya de Guelma, dans l’est de l’Algérie. Deux jeunes adolescents, âgés de 16 et 13 ans, se sont noyés dans une retenue d’eau près de leur domicile familial. La noyade a eu lieu vers 18 heures, au lieu-dit Oued Sibous. Malgré l’intervention immédiate des secours, le drame n’a malheureusement pas pu être évité.

À lire aussi :  Une femme enlevée et violée par deux Algériens à Toulouse

Lire aussi : Algérie : Trois personnes meurent noyées dans une retenue collinaire