La folle rumeur a été largement relayée sur les réseaux sociaux dans la soirée de lundi 13 juillet. De nombreuses pages et groupes ont annoncé la mort de l’ancien Premier ministre algérien Ahmed Ouyahia. Info ou intox ? Pour le moment, aucune information officielle n’a été communiquée sur son état de santé, qu’on sait dégradé depuis quelques mois. En tout cas, cette rumeur s’est propagée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, suscitant des réactions mitigées.

Durant la soirée de lundi, la prétendue « mort d’Ouyahia » a fait exploser les moteurs de recherche et la twittosphère en Algérie. L’ancien Premier ministre avait révélé, la semaine dernière, souffrir d’un cancer. Une déclaration qu’il a faite lors de son audition au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, lors du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout.

Selon certaines sources médiatiques, dont El Moudjahid, Ahmed Ouyahia a été admis dimanche au CHU Mustapha Pacha, à Alger, suite à la détérioration de son état de santé. Aucune information officielle à ce sujet n’a été rendue publique par sa famille et ses proches.

L’ancien patron du RND, condamné à de la prison ferme dans des affaires de corruption, était absent des deux dernières audiences (samedi et dimanche) du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout. Son absence serait due à la dégradation de son état de santé.

Ahmed Ouyahia est atteint d’un cancer depuis mars 2019

L’ancien chef du gouvernement sous l’ère de Abdelaziz Bouteflika a affirmé qu’il avait découvert qu’il avait une maladie maligne en mars 2019, immédiatement après son départ du gouvernement. « J’étais très fatigué après ma maladie, et cela a coïncidé avec la période d’enquête. J’ai été fréquemment transféré entre le tribunal de Sidi M’hamed et la Cour suprême pour les enquêtes », a-t-il fait savoir.

Interrogé par le procureur, lors de son audition au tribunal de Sidi M’hamed d’Alger, dans le cadre du procès de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout, sur la raison pour laquelle il n’a pas déclaré les sommes d’argent trouvées dans ses comptes bancaires, qui totalisaient 30 milliards de centimes, Ouyahia a répondu que son cancer, qui avait précédé sa peine de prison, ne lui avait pas permis de déclarer tous les soldes bancaires et les fonds qui y étaient déposés.

Lire aussi : Algérie : Les images d’Ahmed Ouyahia menotté enflamment la toile