Les services de sécurité de la wilaya de Tamanrasset, dans le sud de l’Algérie, ont démantelé un important réseau de prostitution activant principalement dans le quartier Ankouf. Les éléments de la police ont arrêté quatre femmes et un homme, âgés entre 21 et 42 ans. Les mis en cause sont aussi poursuivis pour profanation du coran, rapporte, lundi 27 juillet, le journal arabophone Ennahar.

Selon la même source, les cinq prévenus ont été arrêtés dans un appartement du quartier Ankouf qu’ils auraient transformé en lieu de débauche. L’enquête a été déclenchée suite aux plaintes de citoyens qui ont signalé les agissements de ce réseau dans le quartier. La perquisition du domicile a permis de récupérer une copie profanée du coran.

Les mis en cause ont été déférés devant le parquet qui a requis à leur encontre des peines de prison. Ils sont poursuivis pour racolage à des fins d’exploitation sexuelle, constitution d’un réseau de prostitution et partage des gains de cette activité, encouragement de pratiques immorales et proxénétisme. Deux accusés ont été condamnés à une année de prison ferme alors que les trois autres ont écopé chacun de 6 mois de prison avec sursis.

En juin dernier, un autre réseau de prostitution a été démantelé par les services de sécurité de la wilaya de Constantine, dans l'est de l'Algérie. Les éléments de la Brigade de la répression du banditisme avaient interpellé sept individus, dont trois femmes. Les suspects sont âgés de 23 à 58 ans.

Les éléments de la sécurité ont mis hors d'état de nuire ce groupe de malfaiteurs qui sévissait depuis longtemps, en portant atteinte à la tranquillité des citoyens qui habitent à proximité de la forêt, devenue un lieu de débauche et de pratiques illégales en tous genres.