Le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune a mis fin mercredi 29 juillet 2020 aux fonctions du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Acheuk Youcef Chawki, selon un communiqué de la Présidence de la République. La ministre de la Solidarité nationale Kaoutar Krikou est chargée d'assurer l'intérim, ajoute la même source.

Acheuk Youcef Chawki n'est plus ministre du Travail en Algérie. Il a été limogé ce mercredi 29 juillet par le président Abdelmadjid Tebboune, indique un communiqué de la Présidence. « Le Président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune a signé ce jour un décret mettant fin aux fonctions de M. Ahmed Chawki Fouad Acheuk Youcef, en sa qualité de ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale », lit-on dans le communiqué.

« Le Président de la République a chargé la ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Mme Kaoutar Krikou d'assurer l'intérim du ministre du Travail, de l'Emploi et de la Sécurité sociale », a ajouté la même source.

La ministre de la Solidarité nationale pour assurer l'intérim 

La présidence n'explique pas les raisons de cette mise à l'écart. Il faut dire cependant que le désormais ex-ministre du Travail n'était pas le plus en vue des ministres du gouvernement de Abdelaziz Djerad. Installé dans ses fonctions le 4 janvier 2020, celui-ci n'a pas "crevé l'écran" et ses sorties étaient limitées. Pourtant son secteur était loin d'être stable et n'est aucunement épargné par les turbulences.

À lire aussi :  François Hollande appelle la France à relancer son partenariat avec l'Algérie, le Maroc et la Tunisie

Lire aussi : Samir Chaâbna choisit la nationalité française à la fonction de ministre en Algérie