La wilaya de Ouargla, dans le nord-est de l’Algérie, a été ébranlée par une terrible tragédie. Un enfant âgé de sept ans a été retrouvé mort, ce mercredi 12 août, en plein désert. Les éléments de la Protection civile sont intervenus pour transporter le corps à la morgue, indique le journal arabophone El Khabar.

Selon la même source, le corps du garçonnet, âgé de sept ans, a été découvert dans un endroit totalement désertique, relevant du territoire de la wilaya de Ouargla. Les secouristes de la Protection civile de l'unité de Ouargla se sont immédiatement rendus sur les lieux, pour évacuer le corps sans vie de la victime vers la morgue. Le médecin légiste de l’hôpital de Hassi Messaoud effectuera une autopsie afin de déterminer les causes du décès.

Une enquête a été ouverte

De leur côté, les services de sécurité ont enclenché une enquête qui devra éclaircir les zones d’ombre qui entourent cette affaire. Selon la même source, il est probable que le jeune garçon soit mort de déshydratation. Cependant, seul le rapport du médecin légiste déterminera avec exactitude les causes et les circonstances de cette mort qui demeurent, pour l’heure, floues.

Pour rappel, un mois avant cette tragédie, un adolescent de 14 ans avait été retrouvé mort dans la wilaya de Djelfa, dans le centre de l'Algérie. Il a été mortellement frappé par la foudre dans la nuit du 10 juillet. La Protection civile s’est immédiatement rendue sur les lieux pour évacuer la victime, qui était encore en vie, vers le service des urgences de l’hôpital. Les tentatives de réanimation de l'adolescent, carbonisé par la foudre, se sont avérées vaines.

À lire aussi :  Démantèlement d'un réseau de transfert de devises vers l'étranger

Lire aussi : Algérie : Un garçon meurt dans des circonstances mystérieuses