Un jeune Franco-algérien de 24 ans a été arrêté à la fin du mois de juillet, dans la localité de Maghnia, dans wilaya de Tlemcen. L’homme est condamné en France à 16 ans de prison pour une violente agression antisémite à Créteil en 2014. Le prévenu est en état de fuite depuis 2018, rapporte ce mercredi 26 août, le journal français Le Parisien.

Selon la même source, les autorités algériennes ont interpellé Houssame Hatri, condamné en France pour une violente agression contre un couple juif. Les faits remontent à 2014. Un groupe armé composé de trois jeunes dont faisait partie le Franco-algérien, Houssame Hatri, a fait irruption dans le domicile d’un coupe juif de Créteil, dans le sud-est de Paris.

Le couple est bâillonné, ligoté et frappé. Les assaillants ont violemment agressé l'homme et ont volé sa carte bancaire que sa femme a été violée par l’un des braqueurs.

Quelques jours après le crime, trois hommes sont interpellés par la Police judiciaire. Deux d'entre eux, Abdou Salam Koita et Ladje Haidara, ont assisté au procès de juillet 2018 et sont condamnés à 8 et 13 ans de prison. Alors que Houssame Hatri qui sera condamné à 16 ans de détention par contumace, a pris la fuite avant le procès.

À lire aussi :  Paris : Une Américaine violée par un SDF algérien

En juillet dernier, le jeune homme a été arrêté par les services de sécurité algériens à Tlemcen. Présenté à un juge, il a été incarcéré en Algérie. Houssame Hatri, originaire de Créteil, devrait être rejugé prochainement pour ses crimes commis en France.

La justice française a salué la collaboration des autorités algériennes. « Ils ont joué le jeu et c'est important, car cela envoie un message à de nombreux criminels qui agissent en France puis vont se cacher en Algérie : désormais, ils ne peuvent plus être tranquilles, » estime une source proche de l'enquête.

Lire aussi : Un individu recherché par la justice française arrêté en Algérie