Deux jeunes filles de la même famille ont trouvé la mort en se noyant, samedi  29 août, dans une plage non gardée de la wilaya de Chlef, dans le nord de l’Algérie. Une autre, âgée de 14 ans, est portée disparue en mer. Les plongeurs de la protection civile poursuivent les recherches pour retrouver la fille disparue, rapporte la Radio nationale.

Une baignade en famille pour fuir la chaleur tourne au drame. Cela s'est passé samedi, dans la localité de Sidi Abderrahmane, dans le nord de Chlef. Deux  sœurs, âgées de 19 et 20 ans, sont mortes noyées dans la plage non surveillée de Oued Ezzebouj. Une adolescente âgée de 14 ans est portée disparue en mer. Tandis qu'un jeune de 17 ans a été sauvé.

Les recherches pour retrouver la fille disparue se poursuivent toujours. Une équipe de neuf plongeurs a été mobilisée à cet effet. Deux filles ont été repêchées mortes. Les corps sans vie des deux noyées, âgés de 19 et 20 ans, ont été transférés vers l’hôpital de la Tenes.

Selon le bilan de la Direction générale de la Protection civile (DGPC), rendu public samedi, 13 personnes ont trouvé la mort par noyade à travers le territoire algérien durant les dernières 48 heures.

À lire aussi :  À Grenoble, un homme armé menace de mort « les mauvais musulmans »

Sur les 13 décès par noyade recensés, huit sont survenus en mer, dans la wilaya de Mostaganem, dont cinq dans des plages interdites à la baignade, et concernent des personnes âgées entre 5 et 28 ans. Trois autres décès sont déplorés à Alger, Chlef et Annaba.

Lire aussi : Algérie : Un adolescent meurt en tentant de sauver son frère de la noyade