La localité de Bouchegouf de Guelma, une wilaya du nord-est de l’Algérie, a été ébranlée par un épouvantable féminicide. Une septuagénaire a été assassinée et démembrée à son domicile. Les morceaux du corps humain ont été retrouvés dans son réfrigérateur. Le ou les assassins n'ont pas encore été identifiés, indique, vendredi 11 septembre, le média arabophone El Khabar.

Selon la même source, la dame est âgée de 75 ans. Elle aurait été battue et torturée à mort. Elle a été dépecée et placée dans le réfrigérateur dans la maison où elle vivait seule. Le ou les auteurs de cet effroyable féminicide sont recherchés par les éléments de la Sûreté nationale de la wilaya de Guelma.

Morte dans de terribles souffrances

Les services de la Protection civile se sont déplacés sur les lieux et ont transféré le corps morcelé de la victime vers la morgue de l’hôpital pour les besoins de l’autopsie. Selon la même source, des traces de torture ont été constatées sur le corps de la défunte. Le rapport du médecin légiste mettra en lumière les zones d’ombre qui entourent ce crime sordide.

De leur côté, les éléments de la Sûreté nationale, accompagnés de la police scientifique, ont pris les mesures juridiques nécessaires pour élucider le meurtre. Une enquête a été ouverte afin de déterminer avec exactitude le mobile du crime et en identifier les coupables.

À lire aussi :  Suisse : Un détenu algérien retrouvé mort dans sa cellule

A noter que depuis le début de l’année 2020,  les violences faites aux femmes connaissent une recrudescence inquiétante en Algérie. Ces violences se terminent parfois par de terribles crimes, comme ce fut le cas pour cette femme âgée. Depuis le début de l’année, 37 féminicides ont été enregistrés. Il faut souligner que ce bilan ne concerne que les cas médiatisés.

Lire aussi : Algérie : Un homme égorge froidement sa femme enceinte avant de l’éventrer