Encore un crime en Algérie. Il a été enregistré cette fois dans la wilaya d'Oum El Bouaghi, dans l'est du pays, plus exactement dans la localité de Ouled Kacem. La victime est un père de famille tué, dimanche 27 septembre, par balle. 

Selon des sources concordantes, la victime était sortie dans la matinée de cette journée fatidique pour une partie de chasse avec un autre villageois. Les deux amis ne sont plus revenus. L'un est mort et l'autre est porté disparu depuis. Le corps sans vie de la victime, un père de famille de 43 ans, a été retrouvé dans une forêt gisant dans une mare de sang.

La nouvelle, qui a vite fait le tour de la région, a jeté l'émoi sur la population locale qui n'arrive pas à réaliser ce qui venait de se produire. Aussitôt alertés, les services de sécurité et les sapeurs-pompiers se sont dépêchés sur les lieux du drame. Les agents de la protection civile ont transporté la dépouille du jeune homme à la morgue de l’hôpital de Aïn M'lila pour autopsie.

Recrudescence de la criminalité : la cote d'alerte

De leur côté, les éléments de la Gendarmerie nationale ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de la mort tragique de ce père de famille qui laisse derrière lui une veuve et trois enfants de bas âge. Il faut dire que ce crime est loin d'être un acte isolé en Algérie. Pis, le pays connaît depuis plusieurs semaines une recrudescence alarmante des actes de délinquance et de violence.

À lire aussi :  Accusés d'abus de fonction, des employés d'Air Algérie sous le verrous

Lire aussi : Algérie : Un homme tué et jeté par la fenêtre à Ghardaïa