La communauté algérienne établie en Europe, plus spécialement en Angleterre, s'est mobilisée pour empêcher l'incinération de la dépouille d'un compatriote décédé dernièrement. Il s'agit d'un homme de 36 ans, répondant aux initiales L. O. Il a trouvé la mort suite à un accident de la circulation. 

Sa veuve, qui est de nationalité indienne, veut que son corps soit incinéré, selon les us et les traditions de son pays. Chose que la famille du défunt en Algérie refuse catégoriquement. Celle-ci réclame la dépouille mortelle de son fils pour l'inhumer suivant les rituels musulmans.

D'ailleurs, la mère et le père du jeune homme ont lancé un appel à travers une vidéo postée et largement partagée sur les réseaux sociaux, suppliant leur belle-fille d'accéder à leur vœu. "S'il vous plaît, Kayati Djouchi (le nom de la femme), permettez-moi de jeter un dernier coup d’œil à la dépouille de mon fils. Laissez-moi l'enterrer en Algérie. Vous êtes la seule à pouvoir m'aider", peut-on lire sur la pancarte portée par la mère du défunt, qui a fait savoir qu'elle n'avait pas revu son fils depuis plus de 15 ans.

35 000 euros collectés

Si la veuve n'a rien voulu savoir, des ressortissants algériens établis en Angleterre et un peu partout en Europe en se sont solidarisés avec cette famille. En effet, l'appel des parents du trentenaire décédé a interpellé la communauté algérienne qui s'est rapidement mobilisée.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Ces Algériens ont ainsi lancé une quête pour permettre à cette famille d'engager un avocat qui portera l'affaire devant les tribunaux. La cagnotte servira également à couvrir les frais de rapatriement du corps. Selon des indiscrétions, l'opération a déjà permis de collecter plus de 31 000 livres sterling, l'équivalent de 35 000 euros.