La localité de Haïzer, située au nord de la ville de Bouira, en Kabylie, a été ébranlée par une terrible tragédie. Un étudiant âgé d’une vingtaine d’années a mis fin à ses jours par pendaison, indique, ce mardi 29 septembre, le média arabophone El Khabar.

Selon la même source, la victime est un universitaire âgé de 25 ans. Il a mis fin à ses jours par pendaison à l’intérieur d’un garage appartenant à sa famille. C'est un membre de la famille qui a découvert le corps sans vie du malheureux, suspendu au plafond à l'aide d'une corde. Il a aussitôt alerté les autorités concernées, avant de détacher le corps.

Les suicides en nette hausse en Algérie

Prévenus, les éléments de la protection civile de la wilaya de Bouira se sont rapidement rendus sur les lieux. Ils ont constaté la mort du jeune homme avant de procéder au transfert de sa dépouille vers la morgue. Les causes du passage à l’acte du malheureux restent inconnues pour l’instant. Pour les élucider, les services compétents ont ouvert une enquête.

Il faut souligner que le taux de suicide en Algérie est en constante hausse. Pour rappel, samedi 22 août, dans cette même wilaya de Kabylie, un autre jeune de 25 ans a mis fin à ses jours. La victime a été retrouvée pendue à un olivier, non loin de son domicile familial, sis dans la commune d'Aït Laâziz.

À lire aussi :  Un homme armé d'un sabre interpellé près d'une mosquée

En Kabylie toujours, le 31 juillet dernier, premier jour de l'Aïd El Adha, deux terribles drames ont ébranlé deux wilayas. En effet, deux personnes, l’une à Bejaïa et l’autre à Bouira, se sont donné la mort au 1er jour de la fête du sacrifice.

Lire aussi : Algérie : Un adolescent met fin à ses jours par pendaison