Les éléments de la brigade de la gendarmerie de Bouchaoui, dans l’est d’Alger, ont mis fin aux agissements d’un réseau spécialisé dans la prostitution et la vente illicite de boissons alcoolisées. Les gendarmes ont arrêté six ressortissants étrangers, dont deux femmes, suite à plusieurs plaintes. Les prévenus sont des étrangers de nationalités subsahariennes, rapporte, jeudi 8 octobre, le journal arabophone El Bilad.

Selon la même source, les éléments de la gendarmerie, qui ont agi suite à des plaintes de citoyens, ont mis hors d’état de nuire cette bande organisée. Selon les éléments de l’enquête, les individus arrêtés ont transformé un appartement loué en lieu de débauche et de prostitution. Ils recevaient des clients dans le lieu qui servait de couverture à leurs activités illégales.

Lors de la perquisition de l’appartement, les gendarmes ont trouvé 330 unités de boissons alcoolisées destinées à la revente. Les prévenus ont été placés en détention préventive. Ils attendent d’être traduits devant la justice pour résidence non autorisée sur le sol national, débauche et vente illicite d’alcool.

Il faut noter que le phénomène de la prostitution est de plus en plus fréquent en Algérie. Les services de sécurité démantèlent souvent des réseaux du genre, un peu partout sur le territoire national. La semaine dernière, les éléments de la police de daïra de Chetouane, dans la wilaya de Tlemcen, ont arrêté une femme pour prostitution et trafic de drogue. La dame, âgée d’une trentaine d’années, a transformé son domicile en maison close.

À lire aussi :  Accusés d'abus de fonction, des employés d'Air Algérie sous le verrous

Deux autres personnes ont été également interpellées. Il s’agit d’une femme âgée de 23 ans et d’un homme de 30 ans. Les policiers ont effectué une descente dans l’appartement de la mise en cause, qu’elle a transformé en lieu de débauche. La perquisition du domicile en question a permis mettre la main sur des comprimés de psychotropes.