Une étudiante d'origine algérienne a été condamnée pour « apologie du terrorisme » en France. Âgée de 19 ans, la jeune fille a écopé, vendredi 23 octobre, de quatre mois de prison avec sursis pour avoir écrit que le professeur décapité il y a quelques jours "méritait de mourir".

Il s'agit en fait d'un commentaire qu'elle avait rédigé en bas d'un article paru sur une page Facebook, annonçant un rassemblement en hommage à Samuel Paty, le professeur en question. "Il ne mérite pas d'être décapité, mais de mourir, oui", avait-elle écrit. Mal lui en prit, puisque son post a été signalé à la plateforme Pharos, spécialisée dans la détection des contenus illicites sur Internet.

L'étudiante a été arrêtée jeudi et jugée, le lendemain, en comparution immédiate par le tribunal de Besançon. Elle a ainsi écopé d'une peine de quatre mois de prison avec sursis. Elle devra également effectuer un stage de citoyenneté dans les 6 mois à venir, indique la presse française.

"Les regrets de la jeune femme"

Devant le tribunal, l'étudiante algérienne reconnaît les faits et exprime ses regrets. « Je suis contre ce que j’ai écrit. Je n’ai pas voulu inciter d’autres gens à la haine », a expliqué la jeune fille qui dit avoir justement quitté l'Algérie pour fuir la violence. « Je ne savais rien de l’histoire de cet assassinat avant d’en prendre connaissance ce week-end. Je ne me suis renseignée qu’après. Quand j’ai compris mon erreur, j’ai tout supprimé moi-même. Je ne sais pas ce qui m’a pris. Je ne me reconnais pas, je n’ai pas été élevée comme ça », a-t-elle soutenu.

À lire aussi :  Des drones et de faux billets saisis au port de Béjaïa

Et d'ajouter : « Je ne suis pas du tout contre le fait qu'il (le professeur) ait montré une caricature. C'est un professeur qui présente son cours comme il le souhaite ». Ses déclarations ne lui ont cependant pas évité la condamnation. « Nous sommes dans un contexte où on ne peut pas écrire, dire n'importe quoi », a rétorqué la procureure qui a requis six mois de prison avec sursis à l'encontre de la jeune femme.