Le taux de participation national au référendum constitutionnel en Algérie vient d’être annoncé par le président de l'Autorité nationale indépendante des élections (ANIE), Mohamed Charfi. Selon les premiers résultats, le taux national de participation au référendum sur la révision de la Constitution a atteint 23.7% à la fermeture des bureaux de vote. Ce qui représente 5 586 259 électeurs, selon la même source.

Mohamed Charfi a indiqué que l’annonce des résultats préliminaires du vote référendaire se ferait ce lundi 2 novembre à 10 heures, lors d’une conférence de presse.

Le taux de participation en Algérie avait atteint 13,03 % à 14h00, soit un total de 3.070.912 électeurs et 5,88% à 11 heures. A 17 h, le taux de participation était de 18,44% du nombre total des électeurs inscrits. Le nombre global du corps électoral s'élève à 24.475.310 électeurs, dont 907.298 à l'étranger, selon les chiffres communiqués par l'ANIE.

Les Algériens ont boudé massivement les urnes

Le taux de participation au niveau national, qui représente moins d’un électeur sur 4, confirme la faiblesse de la mobilisation des citoyens. Appelés à voter pour ou contre la révision constitutionnelle, les Algériens ont boudé massivement les urnes, en dépit des efforts des autorités pour les convaincre d'approuver la modification de la constitution.

À lire aussi :  Pourquoi Élisabeth Borne visite-t-elle l'Algérie ?

La nouvelle constitution prévoit notamment de fixer une limite au nombre de mandats présidentiels et l'extension des prérogatives du Parlement et du judiciaire mais aussi d'autoriser l'armée algérienne à intervenir hors de ses frontières.

Il importe de rappeler que ce scrutin s’est tenu en l’absence de l’initiateur de la nouvelle Constitution, le président Abdelmadjid Tebboune. Ce dernier est hospitalisé en Allemagne depuis mercredi. Avant qu’il ne soit évacué en Allemagne, la présidence avant assuré que son état de santé n’”inspirait aucune inquiétude”. Il avait été astreint à un isolement sanitaire après que des cas de coronavirus ont été enregistrés parmi le personnel de la présidence et du gouvernement.