Cent quarante sept (147) faux billets de 2000 dinars ont été saisis mardi 10 novembre 2020 dans la wilaya de Annaba, dans le nord-est de l'Algérie, rapportent plusieurs sources médiatiques, dont le journal arabophone Ennahar

Les éléments de Police judiciaire de la sûreté de la wilaya de Annaba ont réalisé un véritable coup de filet mardi 10 novembre. Dans le cadre la lutte contre le crime organisé en milieu urbain, ils ont saisi une importante somme d’argent en fausses coupures qui allait inonder le marché national.

Ils ont mis la main sur 147 fausses coupures de 2000 dinars, soit l'équivalent de 294 000 dinars. En outre, les forces de sécurité ont procédé à l'arrestation du faux monnayeur, un jeune de 26 ans, indiquent les mêmes sources.

Un important réseau démantelé à Bouira

Par ailleurs, dans la wilaya de Bouira, un réseau de trafiquants de faux billets a été démantelé dimanche dernier, a rapporté l'agence officielle (APS). Le groupe de malfaiteurs est composé de quatre individus, dont un mineur et ressortissant étranger de nationalité malienne, indique la même source.

"Les unités de la BMPJ ont réussi à démanteler un réseau de criminels spécialisés dans l’écoulement de la fausse monnaie algérienne sur le territoire national", a indiqué le chargé de communication de la sûreté de wilaya de Bouira, le commissaire Samir Toutah. "Deux individus, dont un mineur ont été arrêtés alors qu’ils écoulaient une somme d'une valeur globale de 78 000 dinars en faux billets de 2 000 dinars".

À lire aussi :  La jeune Sihem Belouahmia retrouvée morte dans une forêt

Les investigations ont permis ensuite d'arrêter une autre personne également impliquée. Selon la même source, le Malien, considéré comme étant le tête pensante du dit réseau, est toujours en fuite. Il est d'ailleurs activement recherché.

Lire aussi : Algérie : Saisie de 60 000 euros en faux billets de banque