Un médecin algérien a été gravement blessé par balle, mercredi 11 novembre, en Arabie saoudite, où il s’est installé il y a quelques années. Répondant au nom de Merouane Bouregaâ, le ressortissant algérien a été admis dans un hôpital de la capitale saoudienne dans un état critique.  

Originaire de la wilaya de Skikda, Merouane Bouregaâ est un médecin algérien établi en Arabie saoudite depuis plusieurs années. Spécialisé en chirurgie générale, il exerçait au niveau de l’hôpital spécialisé du Roi Abdelaziz, dans la région d’Al Jouf. Les autorités saoudiennes l’ont d’ailleurs honoré pour son professionnalisme et le travail qu’il a accompli.

Mercredi 11 novembre, il a été surpris au niveau du parking auto de l’hôpital de la ville de Skaka par un individu qui lui a tiré une balle dans la tête. Il a été laissé pour mort dans une mare de sang. Fort heureusement, Merouane Bouregaâ n’a pas succombé à sa blessure. Il a tenu bon jusqu’à l’arrivée des secours.

L’auteur de l’attaque arrêté

Ces derniers l’ont évacué dans un état très critique vers la capitale Riyad, rapportent plusieurs sources médiatiques. Le médecin algérien a été admis au service réanimation et est soumis à des soins intensifs, selon les mêmes sources.

Les services de sécurité saoudiens ont enclenché une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette tentative de meurtre. L’assaillant présumé a été arrêté quelque temps plus tard, indiquent les services de sécurité locaux dans un communiqué.

L’identité de l’agresseur et le mobile de la tentative de meurtre n’ont pas été divulgués. Selon certaines sources, l’assaillant serait un citoyen saoudien âgé d’une quarantaine d’années. Les services de sécurité en sauront plus sur les tenants et aboutissants de cette affaire lors de son interrogatoire.