Les éléments de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Tipaza, à l’ouest d'Alger, ont réussi à libérer une jeune fille des mains de ses ravisseurs. Les criminels ont été interpellés pour enlèvement, indique un communiqué de la gendarmerie.

Selon le même communiqué, la jeune fille est âgée de 22 ans. Les services de la Gendarmerie nationale ont réussi à la libérer de ses ravisseurs deux heures à peine après son enlèvement. Ce corps de sécurité a agi suite à la réception d’un appel sur le numéro vert «10-55 », signalant l’enlèvement de la jeune fille par un groupe d'individus à bord d’un véhicule.

Plusieurs patrouilles de la Gendarmerie nationale ont été, alors, déployées et les barrages ont été renforcés, ce qui a contraint les ravisseurs à libérer la jeune fille avant de prendre la fuite. Mais c'était compter sans les investigations de la gendarmerie qui les a rapidement identifiés et arrêtés. Les malfrats, au nombre de trois, seront déférés prochainement devant les autorités judiciaires compétentes pour enlèvement. 

Les ravisseurs arrêtés

Par ailleurs, la gendarmerie réitère son appel à l'implication citoyenne dans la lutte contre la criminalité sous toutes ses formes, à travers les signalements. Elle met à la disposition des citoyens le numéro vert « 10-55 » et le site internet « PPGN/MDN.DZ » pour la dénonciation de toute activité ou personne suspecte. 

À lire aussi :  France : Une femme giflée par un homme qui trouvait sa jupe trop courte

En Algérie, les violences faites aux femmes montent en flèche. Entre enlèvements, séquestrations, viols et meurtres, beaucoup de femmes ont fait et continuent de faire les frais de ce fléau social qui prend de plus en plus d'ampleur. Un constat implacable qui appelle les autorités concernées à se pencher sérieusement sur ce phénomène et de mettre en place les mécanismes idoines pour le combattre efficacement.   

Lire aussi : Algérie : Une autre jeune fille enlevée, séquestrée et violée à Oran