Les services de sécurité de la wilaya de Mila, située dans le nord-est de l’Algérie, ont arrêté une femme pour des pratiques douteuses. En effet, la mise en cause s’adonnait à l’intérieur d’un magasin de couture au charlatanisme ainsi qu’à de la fraude a indiqué, mardi 24 novembre, le site arabophone El Khabar.

Selon la même source, la femme est âgée d’une quarantaine d’années et résidait à Teleghma, dans la wilaya de Mila. Elle entretenait une activité suspecte à l’intérieur d’un magasin de couture. Signalée par des citoyens, les éléments des services de sécurité ont fait une descente sur son lieu de "travail" munis d’un mandat de perquisition. La bonne femme a été prise en flagrant délit. Elle a été surprise en train de pratiquer de la sorcellerie et des incantations de magie noire. Elle a été arrêtée et placée en détention provisoire.

Des objets récupérés sur les lieux

En fait, lors de leur descente, les éléments de la police nationale ont découvert sur les lieux où exerçait la femme plusieurs objets propres aux charlatans. Les objets ont été saisis afin de servir de pièces à conviction. Parmi les objets récupérés figurent un livre du Coran souillé avec du mercure, des cheveux de femmes, des plumes d’oiseaux, des écritures sur papiers, des talismans ainsi que des pages provenant d’un livre de sorcellerie et de magie noire.

Aussi, d'autres objets ont également été trouvés dans l'atelier de la mise en cause. L'on peut citer entre autres deux Smartphones, des supports électroniques, deux disques amovibles et deux cartes mémoires contenant des photos et des vidéos, des certificats de naissance, des certificats médicaux, des cartes de séjour, ainsi que trois portefeuilles contenant de l’argent.

Bien entendu, la femme a été arrêtée alors qu'une enquête approfondie a été ouverte, notamment pour identifier d'éventuelles victimes de ses agissements. Présentée devant le procureur de la République près le tribunal de Chelghoum Laïd pour sorcellerie et fraude, la prévenue a été mise en détention provisoire, en attendant la tenue de son procès.

Lire aussi : Kabylie : Un couple arrêté pour sorcellerie et charlatanisme