Au Maroc, la vidéo d'une mère qui punit sa fille de la pire des manières a soulevé la stupeur et la colère de l'opinion publique locale. La victime, âgée de 10 ans, a été torturée par sa maman sous les yeux de toute sa famille et de son frère qui filmait la scène. Les services de sécurité marocains ont aussitôt ouvert une enquête qui a mené à l'arrestation de la femme en question.

Selon les médias marocains, les faits se sont produits dans la ville de Larache, située dans le nord du Maroc (environ 85 kilomètres de Tanger). La scène a été filmée par le frère de la victime. Sur les images, d'une violence insoutenable, on voit une mère de famille punir sauvagement sa fille de 10 ans, au prétexte qu'elle avait... « avalé sa morve ».

La fillette suppliait sa maman de lui pardonner et d'arrêter, mais cette dernière ne l'écoutait pas. Elle la traînait par terre, en lui portant de violents coups au visage et dans différentes parties du corps. Excessivement remontée contre sa fille, la mère maintiendra son enfant au sol par les cheveux, alors que la victime continuait à la supplier d'arrêter et se plaignait de ne plus pouvoir respirer.

À lire aussi :  Accusés d'abus de fonction, des employés d'Air Algérie sous les verrous

Mais encore une fois, la mère n'a pas écouté sa fille. Elle décide, au contraire, de durcir la punition en brûlant le nez de sa fille à l'aide d'une fourchette qu'elle avait préalablement chauffée. La fillette hurlait de douleur. La scène s'est terminée par de nouveaux coups assénés à la petite fille sur différents endroits du corps.

Les Marocains indignés

La vidéo a rapidement fait le tour des réseaux sociaux. Les internautes étaient unanimes à dénoncer la violence inouïe de cette mère de famille qui n'avait aucune pitié envers son propre enfant. Les Marocains espéraient l'arrestation et la condamnation exemplaire de la femme pour son acte qu'ils qualifient d'inhumain.

La violence des images et le tollé général qu'a soulevé cette vidéo au Maroc ont poussé les services de sécurité à ouvrir une enquête, afin de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire de maltraitance d'enfant. Les éléments de la Sûreté nationale de Tétouan ont pu identifier la mère en question avant de l'interpeller. Après enquête, ils ont découvert que la vidéo remonte à six mois (mai 2020). La mère de famille devra comparaître prochainement devant la juridiction compétente pour répondre de ses actes.

Lire aussi : La vidéo d’une Marocaine agressée sexuellement en Égypte déclenche la polémique