La wilaya de Sidi Bel Abbès, dans le nord-ouest de l’Algérie, a été ébranlée par un épouvantable féminicide. La victime, une octogénaire vivant seule, a été retrouvée assassinée à son domicile. Les forces de l’ordre ont arrêté sept suspects, indique, ce lundi 30 novembre, le média arabophone El Khabar.

Selon la même source, la victime était âgée de 82 ans. Le corps sans vie a été découvert il y a quelques jours à l’intérieur du domicile où la défunte vivait seule depuis la mort de son époux. La victime a été retrouvée les mains ligotées et son corps présentait plusieurs hématomes, signes d'actes de violence. Prévenus, les services de la protection civile se sont rendus sur les lieux du crime. Après constat du décès, ils ont transféré le corps de l'octogénaire vers la morgue de l’hôpital de la ville de Sidi Bel Abbès pour les besoins de l’autopsie.

Les services de sécurité, de leur côté, ont diligenté une enquête afin d'identifier le ou les auteurs de ce nouveau féminicide. Selon les premières investigations, sept personnes, âgées de 18 à 30 ans, sont impliquées dans le meurtre de la femme âgée. Arrêtés, les individus, tous de sexe masculin, font face à de multiples chefs d'accusation, essentiellement « vol avec effraction, séquestration, torture, non assistance à personne en danger et meurtre avec préméditation ».

À lire aussi :  Un sans-papiers marocain décapite son père à Lyon

Il faut dire que les chiffres liés à la criminalité ont explosé cette année, en Algérie. Le meurtre de la vieille femme ne fait qu'alourdir un bilan de victimes de féminicides déjà dramatique. Depuis le début de l’année 2020, plus de 46 femmes ont été assassinées un peu partout dans le pays. Cependant, les organisations et associations impliquées dans la lutte contre les violences faites aux femmes parlent d'un chiffre sous-évalué, étant donné qu'il ne se rapporte qu'aux cas médiatisés.

Lire aussi : Algérie : Un homme égorge froidement sa femme enceinte avant de l’éventrer