Trafic de visas Schengen : Un homme arrêté à l’aéroport d’Alger

Une personne arrêtée par la police

Les services de police de l’aéroport international d’Alger ont interpellé une personne qui s’apprêtait à embarquer sur un vol vers l'Espagne avec un faux visa Schengen. Le prévenu a révélé qu’il ignorait que le visa en sa possession était faux. Il a indiqué l’avoir obtenu par l’intermédiaire d'une de ses connaissances.      

Selon le journal arabophone Ennahar, qui a rapporté l’information dans son édition de jeudi 10 décembre, l'individu a été présenté devant les autorités judiciaires. Il a été condamné en première instance à deux ans de prison ferme. Un deuxième accusé, l’homme qui a joué le rôle d’intermédiaire, a été également condamné à 2 ans de prison, mais par contumace.

En février dernier, la brigade d’investigation de la police judiciaire de la wilaya d’Oran avait mis fin aux agissements d’un réseau spécialisé dans le trafic de dossiers des visa, dirigé par le personnel d’une agence touristique implantée en plein centre-ville d’Oran. La police judiciaire a exploité des informations recoupées avant d'ouvrir une enquête. Les investigations ont permis d’identifier les trafiquants qui travaillaient dans cette agence touristique du chef-lieu d’Oran.

Après avoir obtenu un mandat de perquisition, les services de police ont fait une descente dans les locaux de l'agence, où ils ont mis la main sur les preuves de ce trafic. Ils ont procédé à l’arrestation du personnel impliqué dans la falsification de visas. Les services de police ont récupéré plusieurs passeports de particuliers tombés dans le piège des escrocs qui leur ont promis l’obtention de visas. Ils ont aussi saisi du matériel informatique, un scanner, des smartphones et des puces téléphoniques.

Laisser un commentaire

Retour en haut
Share via
Copy link