La wilaya de Jijel, dans le nord-est de l’Algérie, a été ébranlée par une terrible découverte. Un père de famille a été retrouvé mort, la gorge tranchée, à son domicile. Les éléments de la Gendarmerie nationale ont diligenté une enquête, afin de connaître les tenants et aboutissants de cette affaire, indique, vendredi 18 décembre, le média arabophone Echorouk.

Selon la même source, un père de famille à l'aube de ses soixante-dix ans a été retrouvé égorgé dans sa chambre. Le corps du défunt a été découvert par sa fille, vendredi vers 9h30. Cette dernière a déclaré qu’au moment des faits, les autres membres de la famille étaient dehors. Elle était seule au domicile familial avec son père, qui avait regagné sa chambre.

Une enquête a été ouverte

Voyant que son père tardait à sortir de sa chambre, la jeune fille, pensant qu'il dormait, frappa à sa porte « pour le réveiller », en vain. Son père ne répondait pas et la porte était fermée à clé. Inquiète, elle appelle ses frères qui sont rentrés rapidement pour forcer la porte. C'est là qu'ils découvrent l'horreur : le corps de leur paternel était inanimé et gisait dans une mare de son sang.

Le sexagénaire présentait plusieurs plaies au niveau du cou et de la poitrine. Un couteau était entreposé à côté de son corps. Les membres de la famille favorisent la thèse du suicide. Ils témoignent que leur père était aux prises avec des conflits familiaux et des conditions de vie difficiles.

Les services de sécurité de la wilaya de Jijel ont ouvert une enquête afin de déterminer avec exactitude les causes et les circonstances de ce drame. Les services de la Protection civile, de leur côté, ont transféré la dépouille du défunt vers la morgue de l’hôpital, pour les besoins de l’autopsie. Le rapport du médecin légiste devra aider les enquêteurs à élucider cette affaire.

Lire aussi : Algérie : Un père de famille assassine la mère de ses quatre enfants