Un infirmier a été retrouvé mort, samedi 19 décembre, dans l'hôpital spécialisé en ORL de Sétif, une wilaya du nord-est de l'Algérie, rapportent des sources concordantes. Le corps sans vie a été découvert au niveau du bloc opératoire de cet établissement de santé, indiquent les mêmes sources.  

L'hôpital ORL de la wilaya de Sétif a été secoué, dans la soirée de samedi 19 décembre, par un terrible drame, dont la victime est un des infirmiers exerçant au sein de l'établissement. Il s'agit du dénommé K. Lazhar, âgé de 28 ans et père de deux enfants. Il a été retrouvé mort dans des circonstances mystérieuses.

Le corps inerte du père de famille a été découvert au niveau du bloc opératoire de la structure sanitaire, indique le journal arabophone Ennahar. Aussitôt alertés, les services de sécurité relevant de la même wilaya se sont déplacés sur les lieux. Ils ont ouvert une enquête pour déterminer les raisons exactes de ce décès.

La famille, les proches et les collègues de l'infirmier sont sous le choc. La nouvelle du décès, qui a rapidement fait le tour de la région, a laissé place à la consternation, mais surtout à l'incompréhension, au vu du flou qui entoure sa mort. Il faut rappeler que beaucoup de décès survenus dans des circonstances tout aussi mystérieuses ont été enregistrés ces derniers temps en Algérie.

Il y a quelques semaines, le gardien d’une école primaire a été retrouvé pendu sur les lieux de son travail, à Mila, une wilaya également située dans l’est de l’Algérie. C’est son collègue, veilleur de nuit, qui a fait la macabre découverte, dans la soirée de jeudi 22 octobre.