Le tribunal correctionnel de première instance de la cour d'Oran, dans le nord-ouest de l’Algérie, a condamné une jeune femme à 15 ans de prison ferme pour meurtre avec préméditation. Une deuxième accusée, qui n’est autre que la sœur de la victime, a écopé de 3 ans de prison ferme.  

Selon le site arabophone Echorouk, qui a rapporté l'information samedi 19 décembre, c’est une soirée arrosée entre amies qui a tourné au drame. Les faits remontent au 22 février 2018. Les trois femmes s’étaient rencontrées pour une soirée entre amies dans un appartement d’Arzew.

Mais les choses ont vite dégénéré. Une dispute aurait éclaté entre deux femmes. La principale accusée se serait servie d’un couteau pour poignarder à mort son amie en présence de la sœur de celle-ci.

Après avoir commis son crime, la meurtrière se rend dans un commissariat pour alerter sur... un suicide. Elle déclare aux policiers que son amie s'était donné la mort à coup de couteau.

Se rendant sur les lieux, les services de la Protection civile ont évacué la victime, qui était encore en vie, vers une structure hospitalière. Mais vu la gravité de la blessure causée par le coup de couteau, la jeune femme succombera aussitôt après son admission à l’hôpital.

À lire aussi :  Un avion d'une compagnie marocaine dérouté vers l'aéroport de Bordeaux

L’enquête menée par la police et les aveux de la sœur de la victime ont accablé la principale accusée. Cette dernière a été condamnée par le tribunal à 15 ans de prison ferme pour meurtre avec préméditation. Alors que la sœur de la victime a écopé de 3 ans de prison pour complicité et non dénonciation d’un crime.