Le chef du gouvernement marocain, Saadeddine El Othmani, s’est exprimé sur les informations faisant état d’une future base américaine au Sahara occidental autorisée par le Maroc. Le chef de l’exécutif du royaume a démenti catégoriquement ces informations lors de son passage sur les plateaux de la chaîne saoudienne Al Sharq, dans la soirée de samedi 19 décembre.   

Le chef du gouvernement marocain affirme qu'il n'y a aucune intention au royaume d'établir une base militaire américaine au Sahara occidental. Il explique que la coopération militaire entre le Maroc et les Etats-Unis avait toujours existé avant même que le président sortant, Donald Trump, ne reconnaisse la « souveraineté du Maroc sur les territoires sahariens occupés ».

Il révèle, par ailleurs, que l'administration Trump a fourni des garanties au Maroc visant à préserver la « reconnaissance de la marocanité du Sahara occidental ». Il indique que l’annonce américaine concernant le Sahara occidental n'avait rien à voir avec la normalisation des relations avec Israël.

A noter que les informations faisant état d’une future base américaine au Sahara occidental ont fait craindre le pire au régime algérien, qui voit en cette éventualité une « réelle menace » sur la stabilité de la région. D’autant que l’Algérie a toujours exprimé son refus de voir l’Afrique du Nord se transformer en un rassemblement de bases militaires américaines et occidentales.

Le directeur général de l’Institut national d’études stratégiques globales (INESG), le général à la retraite Abdelaziz Medjahed, a estimé, la semaine dernière, que la normalisation des relations diplomatiques entre le Maroc et Israël était une menace pour la stabilité de l’Algérie.

En effet, pour le général Abdelaziz Medjahed, le rétablissement des relations diplomatiques entre la monarchie chérifienne et l’entité sioniste est « une menace pour la région, particulièrement l’Algérie ». A ce titre, il appellera les élites à se mobiliser pour unifier leurs visions dans le but de préserver la sécurité nationale de l’Algérie.