Les services de sécurité ont arrêté deux individus accusés d'avoir détourné plus de 10 millions de dollars vers l’étranger. L’enquête a révélé que deux frères avaient réussi à détourner cette somme colossale à travers des entreprises fictives spécialisées dans l'import-export. Cette affaire, présentée mardi 22 décembre devant le tribunal correctionnel de Dar El Beïda, à Alger, a mis au jour le stratagème des deux frères qui n'avaient pas hésité à falsifier des registres de commerce ainsi que des cachets de l'administration.

L’enquête a débuté lorsque les services de sécurité ont constaté plusieurs transferts d'argent vers l’étranger. Des transferts successifs qui ont mis la puce à l'oreille aux enquêteurs. L’enquête a révélé que les deux frères avaient créé des entreprises fictives pour transférer de l'argent vers l’étranger, en important des containeurs vides. Ils sont accusés d'avoir détourné plus de 10 millions de dollars grâce à ce stratagème.

Une personne qui n'existe pas sous mandat d’arrêt

L’enquête a également révélé que les nommés D. Djaafer et D. Youcef avaient effectué des transferts de devises à travers des banques installées en Algérie, notamment la banque du Golfe. Les enquêteurs, en collaboration avec les banques, sont arrivés à identifier les personnes physiques qui se cachaient derrière les entreprises fictives. Il s'est avéré que le responsable de l'une de ces fausses entreprises est natif de la wilaya d'Oran. Il est sous le coup d'un mandat d’arrêt délivré par le tribunal de Bejaïa. Mais les investigations poussées ont révélé que cette personne n'existait pas, les documents de son état civil étant falsifiés.

À lire aussi :  Un homme armé d'un sabre interpellé près d'une mosquée

Les deux frères sont notamment accusés de « falsification de documents administratifs » et d'« usurpation d'identité ». L'un a été mis sous mandat de dépôt, tandis que l'autre est toujours en fuite. Le procureur de la République a requis 15 ans de prison ferme et 5 millions de dinars d'amende à l'encontre du prévenu arrêté.

Lire aussi : Alger : Trois ans de prison pour tentative de transfert de devises