Un faux procureur a été arrêté dernièrement par la Gendarmerie nationale de la wilaya de Médéa, a indiqué un communiqué du parquet près le tribunal de Ksar El Boukhari, dans la même wilaya. Selon la même source, l'individu a été pris en flagrant délit d'escroquerie suite à une opération menée par les services de sécurité.

Les éléments de la Gendarmerie nationale ont, en effet, appréhendé le suspect alors qu'il s'apprêtait à encaisser une somme de 200 millions de centimes des mains d'une personne à laquelle il avait promis de libérer de la prison un de ses proches. Répondant aux initiales B. Y., le malfaiteur se faisait passer pour le procureur de la République près le tribunal de Ksar El Boukhari, dans la wilaya de Médéa.

Tout a commencé lorsque ce faux procureur, qui prétendait être en charge d'une affaire d'association de malfaiteurs, a pris attache avec un proche d'un membre de la bande criminelle mis en détention. Il lui a donc proposé de faire sortir ce présumé criminel de la prison en contrepartie de 200 millions de centimes.

Appel à témoins lancé

Une fois le marché conclu, les deux personnes se sont donné rendez-vous pour le 23 décembre. C'était le moment choisi par les services de la gendarmerie de Médéa pour intervenir et mettre hors d'état de nuire cet escroc, qui a été mis en détention préventive en attendant les conclusions de l'enquête.

À lire aussi :  Un avion d'une compagnie marocaine dérouté vers l'aéroport de Bordeaux

Un appel a été d'ailleurs lancé à toute personne ayant eu affaire à cet individu à se rapprocher des services concernés pour les besoins des investigations. Selon des sources concordantes, ce n'est pas la première fois que le prévenu usurpe l'identité du procureur de Ksar El Boukhari pour se faire de l'argent. Il aurait fait plusieurs autres victimes qui ne se sont pas manifestées pour se plaindre. Du moins jusqu'à ce dimanche 27 décembre 2020.