Un important réseau criminel spécialisé dans le trafic international de véhicules a été démantelé dernièrement par les services de sécurité de la wilaya de Tipaza, à l'ouest d'Alger, a rapporté, mercredi 30 décembre, le journal arabophone Echorouk. Le réseau était composé de 74 individus, dont 12 fonctionnaires, ajoute la même source. 

C'est un véritable coup de filet qu'a réussi la police judiciaire de la circonscription de Koléa, dans la wilaya de Tipaza. Les éléments de ce corps de sécurité ont mis hors d'état de nuire un réseau spécialisé dans le trafic international de véhicules. Selon le chef de la 2e Sûreté urbaine de cette même localité, cité par le journal Echorouk, pas moins de 74 individus sont impliqués dans ce trafic, parmi lesquels 12 fonctionnaires.

Ce groupe introduisait des véhicules volés sur le territoire national en falsifiant des documents avant de les mettre sur le marché algérien. Au total, 53 véhicules de différentes marques ont été saisis lors de cette opération d'envergure. Parmi ces véhicules, on dénombre 29 grosses cylindrées importées illicitement en Algérie.

53 véhicules récupérés

Cinq d'entre elles sont d'ailleurs recherchées Interpol. Elles ont été volées en France, en Belgique et en Allemagne, précise la même source. Les 24 autres véhicules, dont des voitures touristiques et des camions, ont été volés dans différentes wilayas du pays.

À lire aussi :  Un baron de la drogue Franco-Algérien lourdement condamné au Maroc

Cette opération rappelle celle réalisée par la brigade de recherche et d’intervention de la police judiciaire de Aïn Temouchent, dans l’Ouest algérien, au mois de juin dernier. Elle a réussi à démanteler un réseau international spécialisé dans le trafic de véhicules. Une intervention à l'issue de laquelle 21 voitures ont été récupérées. Mais l'enquête menée par les services de sécurité a fait état de 120 véhicules introduits sur le territoire algérien avec des documents falsifiés.