Le marché de Guérande, dans le nord-est de la France, a enregistré le décès tragique d’un maraîcher algérien de 64 ans. Un grand hommage lui a été rendu dimanche par des amis et clients. Dénommé Nasser Boudechicha, il a été pris d’un malaise cardiaque sur le marché samedi 2 janvier, à l’heure de l’installation.

Selon le site français Ouest France, qui a rapporté l’information, des bouquets de fleurs fraîches ont été déposés sur les bancs du maraîcher algérien. Une immense tristesse a enserré les cœurs suite à la mort tragique de Nasser Boudechicha qui a été brusquement terrassé par un malaise cardiaque. Malgré les premiers soins prodigués par des proches puis les tentatives de réanimation des pompiers, l’Algérien, âgé de 64 ans, est décédé.

Né en Algérie, Nasser Boudechicha était encore un enfant lorsqu’il débarque chez son oncle à Saint-Nazaire, dans l’est de la France, dans les années 1960. Dans cette famille qui fait les marchés, il ouvrira ses propres bancs dans les années 1980.

Le maraîcher algérien était l’un des piliers des halles du marché de Guérande. C’est un homme apprécié unanimement pour sa gentillesse. « En fin de matinée, après les fortes affluences, il aimait se promener dans les allées, discuter avec ses collègues ou des clients. Sourire et voix douce, il savait aussi donner, une poignée de cerises, une clémentine, pour "les princesses" qui accompagnaient leurs parents », témoignent ses collègues. La dépouille de Nasser Boudechicha sera transférée en Algérie pour être enterrée dans sa région natale.

Lire aussi : Maroc : Une femme d’origine algérienne retrouvée morte en pleine rue