Le tribunal correctionnel d'Alger a rendu son verdict dans l'affaire d'un infanticide enregistré en mars dernier dans la localité de Dar El Beïda. Le prévenu est un père de famille accusé d'avoir tabassé mortellement son fils. Le juge en charge de l'affaire l'a condamné à dix ans de prison ferme, indiquait mardi 5 janvier le média arabophone Echorouk.

Selon la même source, les faits remontent au 8 mars dernier. Armé d'un bâton, le père en question a roué de coups son fils de 11 ans. Tout a commencé lorsque la victime a dérobé une somme d’argent de la poche du manteau de son père. En guise de correction, ce dernier lui a notamment porté un coup violent à la tête à l'aide d'un bâton.

L’enfant aura alors un malaise et sera immédiatement transféré vers le service des urgences de l’hôpital Mustapha Pacha d’Alger-Centre. Quelques heures après son admission à l'établissement hospitalier, le garçonnet mourra des suites d'un traumatisme crânien. L’infanticide a profondément choqué la famille et les proches du défunt.

Avisés, les services de sécurité avaient ouvert une enquête afin de déterminer les causes ayant entraîné la mort de l'enfant. Les investigations ont révélé que le père du défunt s'était armé d'un bâton pour frapper son fils à la tête et aux cuisses. Cependant, l’accusé a nié être responsable de la mort de son fils. Selon lui, après avoir reçu des coups, le malheureux a trébuché et s'est cogné mortellement la tête. Loin de convaincre le juge, le père infanticide a écopé dix années de prison ferme.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Lire aussi : Alger : Un homme tue son fils de 10 ans pour 1 000 dinars