Trois personnes ont été découvertes mortes dans un appartement à Tlemcen, dans le nord-ouest de l’Algérie. Leur décès ne serait pas récent, les corps étant en décomposition avancée. Selon le journal arabophone Echorouk, citant un communiqué de la Protection civile, les trois cadavres sont ceux d'un homme et deux femmes, âgés entre 25 et 40 ans. La police scientifique s'est déplacée sur les lieux. 

La découverte macabre a été faite jeudi 7 janvier, dans un appartement sis au quartier Bouarfa, dans la commune de Chetouane. Les voisins sont encore sous le choc. Les trois corps sans vie ont été transférés à la morgue du CHU de Tlemcen pour les besoins de l’autopsie. Les services de sécurité, quant à eux, ont ouvert une enquête pour mettre la lumière sur cette affaire sordide.

Dans la même journée, mais à Oum El Bouaghi, dans le nord-est de l’Algérie, le corps sans vie d’un homme non identifié a été retrouvé dans une forêt. Les sapeurs-pompiers se sont rendus sur les lieux et procédé au transfert du corps vers la morgue de l’hôpital Salah Zerdani pour les besoins de l’autopsie.

De leur côté, les services de la Gendarmerie nationale ont diligenté une enquête afin de connaître l’identité de la personne décédée et déterminer les circonstances exactes de sa mort. Il est attendu que le rapport du médecin légiste contribue à résoudre l’enquête.

À lire aussi :  Seine-Saint-Denis : Violente bagarre entre Algériens et Égyptiens

Six jours plus tôt (1er janvier), un autre corps sans vie a été découvert sur les côtes de Mostaganem, dans le nord-ouest de l’Algérie. Selon un communiqué de la Protection civile, le corps serait celui d’un des deux marins-pêcheurs qui avaient disparu en mer il y avait une semaine. Leur embarcation avait disparu des radars suite à des perturbations atmosphériques.