Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune est reparti ce dimanche 10 janvier en Allemagne. Ainsi, l’information donnée par plusieurs médias ces derniers jours est à présent avérée : le chef de l’Etat doit poursuivre ses soins en Allemagne, selon un communiqué de la présidence de la République.

Selon le même document, les soins que va recevoir le chef de l’Etat ne sont pas urgents. Les médecins traiteront ses complications liées à sa contamination au coronavirus, notamment son pied maintenu immobilisé par une attelle. Le communiqué ajoute que Abdelmadjid Tebboune est parti en Allemagne à partir de l’aéroport de Boufarik (Blida). Le président du Sénat par intérim, le président de l’Assemblée populaire nationale (APN), le président du Conseil constitutionnel, le Premier ministre, le chef du cabinet du président ainsi que le chef de l’état-major de l’armée se sont déplacés à l’aéroport, pour lui souhaiter un bon voyage.

Abdelmadjid Tebboune portait une attelle au pied lors de son retour en Algérie

Il faut souligner que le chef de l’Etat portait une attelle au pied lors de son apparition médiatique au lendemain de son retour en Algérie. Elle lui avait été posée par ses médecins traitants suite à une complication du coronavirus qu’il avait contracté en octobre dernier. Pour s’en débarrasser, il est donc retourné en Allemagne pour suivre une thérapie et subir éventuellement une intervention chirurgicale.

Selon des sources médiatiques, Abdelamadjid Tebboune devait suivre cette thérapie juste après sa convalescence. Elle a été reportée pour lui permettre de rentrer au pays à cause de ses obligations professionnelles, étant donné qu’il devait expédier quelques dossiers urgents et signer la loi de Finances 2021. Pour rappel, Tebboune est rentré au pays le 29 décembre 2020, après une longue absence qui a duré plus de deux mois.

Lire aussi : Algérie : Les premiers mots de Abdelmadjid Tebboune à son retour (Vidéo)