Alors qu'il s'apprêtait à quitter l'Algérie, le chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune s'est exprimé sur son nouveau séjour médical en Allemagne. Lors de son allocution, il a voulu expliquer les raisons de son retour vers l'Allemagne, où il avait déjà été hospitalisé suite à sa contamination au coronavirus.

Alors qu'il allait prendre l'avion à destination de l'Allemagne, le président algérien Abdelmadjid Tebboune a prononcé un mini-discours en présence de hauts responsables de l’État. Il a ainsi révélé que ce retour en Allemagne était « programmé depuis son retour pour poursuivre le protocole qui a été arrêté par les professeurs ».

Tebboune estime que la durée de son absence ne devrait pas être longue, car « il ne reste pas beaucoup de ce protocole, mais il faut qu’il soit terminé ». À défaut, « il perdrait tout ce qui a été fait auparavant », a-t-il souligné.

Abdelmadjid Tebboune pourrait subir une intervention chirurgicale

Par ailleurs, le président algérien a révélé qu'il pourrait subir « une petite intervention chirurgicale au niveau du pied », lors de son séjour en Allemagne. Ce qui pourrait retarder encore plus son retour en Algérie. Avant de conclure, Abdelmadjid Tebboune a assuré que malgré son absence physique « le suivi sera quotidien avec tous les responsables ».

Pour rappel, la présidence de la République avait révélé un peu plus tôt dans la journée de ce dimanche que le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune allait se rendre en Allemagne, afin de soigner ses complications liées à sa contamination au coronavirus, notamment son pied maintenu immobilisé par une attelle. La même source a ajouté que Abdelmadjid Tebboune est parti en Allemagne à partir de l’aéroport de Boufarik (Blida).