Un homme âgé de 48 ans a été retrouvé mort dans des conditions mystérieuses sur le bord d'une route. Cela s'est passé dans la wilaya de Mila, au nord-est de l'Algérie, rapporte le média Echorouk dans son édition de mercredi 13 janvier. 

Selon la même source, le corps sans vie du quadragénaire a été retrouvé allongé sur le bord d’une route, près d’un stade sis à l'ouest de la ville de Mila. Prévenus, les secours de la Protection civile se sont immédiatement rendus sur les lieux. Après avoir constaté le décès de la victime, ils ont transféré son corps vers la morgue de l’hôpital Mohamed Meddahi pour les besoins de l'autopsie.

Bien que les circonstances du drame n'aient pas encore été élucidées par les enquêteurs, du moins jusqu'à la journée de mercredi, les services de sécurité favorisent la thèse de l'assassinat. Car la victime présente plusieurs lésions au niveau du crâne.

Pour rappel, il y a moins d'un mois, un homme de 36 ans a été assassiné d'une balle en pleine nuque dans la wilaya de Mostaganem. Le malheureux était un commerçant de la commune de Achaâcha, située à 82 kilomètres à l’est de la ville de Mostaganem. En colère, les habitants de la localité s'étaient rassemblés devant le siège de la brigade de la gendarmerie pour exiger la vérité sur ce crime.

Il faut dire que les chiffres liés à la criminalité ont atteint des cimes inquiétantes ces derniers mois  en Algérie. Violences, meurtres, viols, vols... Les actes criminels se multiplient et continuent de gangréner la société algérienne. Le constat interpelle les autorités concernées sur l'impératif de prévenir et lutter efficacement contre la criminalité sous toutes ses formes.

Lire aussi : Algérie : Violentes protestations après le meurtre d’un jeune à l’arme blanche