La wilaya de Tebessa, à l'est de l’Algérie, a été ébranlée par une épouvantable découverte. Une jeune femme a été retrouvée morte à l’intérieur d’une étable, un voile enroulé autour de son cou, indique ce mercredi 27 janvier, le média arabophone El Khabar.

Selon la même source, le corps sans vie d’une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années a été retrouvé à l’intérieur d’une étable suspendue avec un voile enroulé autour de son cou. Prévenus, les éléments de la Protection civile se sont rendus sur les lieux. Constatant le décès, ils ont transféré la dépouille de la jeune femme vers la morgue de l’hôpital pour les besoins de l’autopsie.

Le procureur ordonne l’ouverture d’une enquête

Par ailleurs, le procureur du tribunal de Tebessa a ordonné l’ouverture d’une enquête afin de déterminer avec exactitude les causes du décès de la jeune femme. Bien que les indices plaident en faveur d’un suicide, les enquêteurs poursuivent leurs recherches afin d’éclaircir les zones d’ombres qui entourent cette affaire. Le rapport du médecin légiste après autopsie déterminera si la victime a mis fin à ses jours ou s’il s’agit d’un homicide.

Pour rappel, mercredi 30 décembre, le corps sans vie d’une jeune femme âgée de 22 ans a été retrouvé à l’intérieur d’un magasin qui lui servait de squat. Les commerçants riverains ont découvert le corps dans la commune d’El Harrouch, à Skikda, où ils ont été attirés par les odeurs qui se dégageaient de la dépouille en décomposition. Prévenus, les éléments de la Protection civile se sont immédiatement rendus sur les lieux. Cette découverte a plongé les habitants de la région dans l'émoi.

À lire aussi :  Saisie de 6000 smartphones sur un bateau d'Algérie Ferries

Lire aussi : Féminicide en ALgérie : Une femme retrouvée morte dans une forêt