Deux jeunes hommes ont été retrouvés morts dans une voiture, stationnée dans un garage de la cité Benhamouda, située au chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel Abbes. Les deux victimes ont été identifiées comme étant des voisins de quartier.

En effet, selon des sources locales, les deux trentenaires sont décédés après avoir inhalé du gaz mortel de l'oxyde de carbone. Les éléments de la protection civile ont été dépêchés sur les lieux. Malheureusement, ils ne feront que constater le décès des deux jeunes amis. Ils s'occuperont ensuite du transfert des dépouilles vers la morgue de l'hôpital de la ville de Sidi Bel Abbes.

De leur côté, les services de sécurité ont ouvert une enquête approfondie dans le but d'élucider cette nouvelle affaire. Il s'agira pour les enquêteurs de la police de déterminer les circonstances exactes du décès des deux hommes. S'agit-il d'un suicide ou d'un accident ? Seule l'enquête en question pourra donner des réponses à toutes les questions.

Il faut dire que ce n'est pas la première fois que ce genre d'incidents est signalé en Algérie. La localité d'El Eulma, à Sétif, a en effet vécu le même drame, le 22 décembre 2020. En fait, deux personnes avaient été retrouvées mortes dans un véhicule dans un parking du quartier Choudar.

À lire aussi :  France : À bord d'une voiture volée, un Algérien s'engage sur l'autoroute pour fuir la PAF

Le cas de la localité de Aïn Zouit, à Skikda, est plus grave encore. Le 27 novembre de la même année, des passants ont découvert quatre personnes décédées dans une voiture de marque Renault Symbol, au niveau de la plage Oued Tandji. Il s'agit en fait de deux femmes et deux hommes que les services compétents n'avaient pas identifiés à l'époque.

Lire aussi : Algérie : Deux hommes et deux femmes retrouvés morts dans une voiture