Un enseignant au lycée de Cheria, une commune relevant de la wilaya de Tébessa, dans le nord-est de l'Algérie, a sauvagement poignardé un fonctionnaire administratif. La victime, exerçant dans le même établissement que son agresseur, a été évacuée vers l’hôpital de la localité par les sapeurs-pompiers. 

Selon le média arabophone El Khabar, l'enseignant a sauvagement agressé son collègue à l'aide d'une arme blanche dans la journée de mercredi 10 février. Dépêchés sur les lieux, les éléments de la Protection civile ont aussitôt évacué le blessé, âgé de 34 ans, vers le service des urgences de l’hôpital de Cheria.

Bien que la victime ait reçu les soins nécessaires, son état de santé restait, jusqu'à mercredi soir, instable. L’enquête enclenchée par les services de sécurité a révélé que la victime et son agresseur entretenaient une relation conflictuelle. Plusieurs disputes auraient d'ailleurs éclaté entre les deux hommes par le passé. Les témoignages récoltés par les enquêteurs auprès des travailleurs de l'établissement secondaire vont dans ce sens.

Cet incident enregistré dans une institution de l'éducation rappelle l'homicide qui a eu lieu le 10 septembre dernier à Aïn Lassel, à El Tarf, une wilaya située dans le nord-est de l’Algérie. La victime, un professeur de sport, a été poignardée à mort durant sa fête d’anniversaire. Tout avait commencé par une dispute entre la victime et son meurtrier. Dans son élan de colère, ce dernier s'est saisi d'une arme blanche et porta un coup fatal à l'enseignant.

À lire aussi :  France : Un Marocain condamné pour agression sexuelle sur une fille de 13 ans à bord d'un bateau

Lire aussi : Algérie : Un professeur retrouvé mort deux jours après sa disparition