Rentré au pays vendredi 12 février, Abdelmadjid Tebboune a entamé dès le lendemain une série de rencontres avec des partis politiques. Il a reçu, samedi, le président du mouvement El-Binaa, Abdelkader Bengrina, le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaïd, et le président de Jil Jadid, Soufiane Djilali.

Ce dimanche, le chef de l'Etat a rencontré le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP), Abderrazak Makri, le président du Mouvement El Islah, Filali Ghouini, ainsi qu'une délégation du Front des forces socialistes (FFS). Celle-ci était composée du Premier secrétaire national, Youcef Aouchiche, et du membre de l'instance présidentielle du parti, Hakim Belacel.

Il a été question, lors de ces entrevues entrant dans le cadre des consultations politiques, d'échanges de points de vue afin d'établir un calendrier et une feuille de route à court et à long terme. Il ressort des déclarations des chefs de parti reçus que Abdelmadjid Tebboune veut mettre en œuvre le programme qu'il avait annoncé au lendemain de son investiture.

Ainsi, il envisage de dissoudre les assemblée élues (APN, APW et APC) et organiser des élections législatives et locales anticipées. C'est en tout cas ce qu'ont déclaré Abdelkader Bengrina, le président du Front El Moustakbel, Abdelaziz Belaïd et le président de Jil Jadid, Soufiane Djilali. Selon Abdelaziz Belaïd, « la dissolution du Parlement interviendra avant le 18 février ».

Les propositions du FFS

De son côté, le Front des Forces socialistes a affirmé avoir fait une série de propositions au chef de l'Etat. Il a notamment réclamé la libération des détenus d'opinion, a-t-il fait savoir dans un communiqué rendu public ce dimanche. Le FFS a également demandé, toujours selon le même document, « l’ouverture du champ politique et médiatique », « la levée des restrictions sur l’exercice des libertés fondamentales, individuelles et collectives » et le « respect des droits de l’homme ».

Pour rappel, Tebboune a regagné Alger vendredi 12 février, après un nouveau séjour médical de 32 jours en Allemagne.