Un élève de quatrième année moyenne a tenté de se donner la mort par le feu dans son collège à Djelfa, une wilaya du centre de l’Algérie. Souffrant de graves brûlures, l’adolescent, âgé de 16 ans, a été transféré d'urgence à l’hôpital. 

Selon le journal arabophone El Khabar, qui a rapporté l’information dans la journée de lundi 15 février, le collégien se serait enfermé dans les toilettes de l’établissement avant de s’asperger d’un liquide inflammable et se mettre le feu.

Un drame qui a choqué les élèves, les enseignants et le personnel administratif. Ils ont assisté à une grande partie de cette scène traumatisante. Des surveillants ont réussi à éteindre les flammes avec leurs vestes. Les secours, arrivés rapidement, ont évacué le jeune homme à l’hôpital où il a été admis dans un état d’urgence absolue. Il était inconscient, brûlé gravement sur une partie importante du corps : le haut de son corps et une partie du visage ont notamment été touchés.

Les raisons de ce geste sont encore inconnues, mais elles seraient a priori liées à des problèmes familiaux. Cette tentative de suicide spectaculaire et d’une rare violence renseigne surtout sur la détresse de ce mineur âgé de seulement 16 ans. Une enquête a été ouverte par le commissariat local. Des investigations vont être menées pour déterminer et comprendre les circonstances de cette triste affaire.

À lire aussi :  Un Algérien de 15 ans, qui s’occupe de sa mère malade, va rejoindre une grande école en Angleterre

Les camarades de classe, ainsi que la famille de la victime vont être entendus pour rechercher la cause de cet acte désespéré.

Lire aussi : Violence chez les mineurs en Algérie : Un jeune adolescent se fait poignarder à mort