L'Armée algérienne (ANP) change de ton et menace l'opposition. Dans le dernier numéro de la revue El Djeïch, l'ANP est on ne peut plus explicite. Elle défend la « nouvelle Algérie » du chef de l'Etat Abdelmadjid Tebboune et menace ceux qui s'y opposent.

« Quand les intentions sont sincères et que les volontés sont réelles, aucune contrainte ne pourra faire obstacle à la marche de la nouvelle Algérie », affirme la revue de l'Armée dans son éditorial. L'ANP se met clairement du côté de la « nouvelle Algérie » défendue par Abdelmadjid Tebboune depuis son installation au palais d'El Mouradia, en décembre 2019.

L'édito d'El Djeïch invite ses lecteurs à « tirer les leçons...pour remettre notre pays sur sa véritable voie ». Il les invite surtout à ne pas « se préoccuper des suppôts de la tricherie, des hyènes de la fitna et des professionnels du mensonge, de la désinformation ainsi que tous ceux qui rêvent et croient en une Algérie disloquée et faible ! ».

L'Armée algérienne critique violemment les détracteurs de la démarche des autorités. « Telles les autruches, ils refusent, par arrogance, dédain et avec obstination de reconnaître que la nouvelle Algérie est devenue une réalité concrète qui trace son chemin avec sagesse, fermeté et confiance », souligne l'édito de la revue. L'ANP va plus loin et menace : « Notre armée demeurera prête à défendre et à consentir le sacrifice pour l’intérêt suprême de la Nation ».

À lire aussi :  Réduction du nombre visas pour les Algériens : Un député français s’insurge

Lire aussi : L’Armée algérienne se dit prête à faire face à une menace marocaine