Un réseau de trafic de billets de banque a été démantelé, cette semaine, par les éléments de la Brigade de recherche et d'investigation (BRI) de la Sûreté de la wilaya de Sétif. Ces derniers ont saisi des sommes importantes en dinar et en euro en fausses coupures, à l'issue de leur opération.

Selon des sources locales, le réseau compte trois membres originaires d'une wilaya frontalière de l'est de l'Algérie. Trois individus qui s'étaient spécialisés dans la fabrication de faux billets de banque, en monnaies nationale et étrangère.

Selon les mêmes sources, des coupures de billets de 2 000 dinars, d'une valeur totale de dix millions de dinars (un milliard de centimes), ont été trouvées chez les trois malfaiteurs présumés. En monnaie européenne, les éléments des services de sécurité ont saisi la somme de 118 000 euros en faux billets. Les mêmes éléments ont présenté les personnes appréhendées devant l'institution judiciaire.

En somme, ce sont des montants énormes qui auraient pu circuler sur le marché à Sétif et porter atteinte à l'économie nationale. Cependant, il faut dire que les faux billets saisis sont loin de tous les autres faux billets qui circulent encore, sans que les services de sécurité ne réussissent à les repérer, ni à arrêter les trafiquants. D'autant plus que la saisie de faux billets et le démantèlement des réseaux de trafic deviennent très fréquents ces dernières années en Algérie.

Saisie fréquente de faux billets

D'ailleurs, en janvier 2021, la police de Bejaïa, en Kabylie, a saisi la coquette somme de 260 000 euros en faux billets. Deux individus d'une autre wilaya du pays ont été arrêtés dans cette affaire de faux billets de 500 euros qu'ils tentaient d'écouler à Amizour. Moins d'un mois auparavant, ce sont les policiers de Tébessa qui ont appréhendé un individu en possession de 4 000 dollars américains en faux billets.

Aussi, les policiers de Laghouat ont arrêté trois individus dans une autre affaire de trafic de billets de banque. A l'issue de l'opération, ils ont saisi la somme de 60 000 euros en faux billets. Des billets en coupures de 500, de 200 et de 100 euros, avait affirmé la Sûreté de wilaya. A cette occasion, ils avaient également saisi du papier blanc destiné à l'imitation des billets de 2 000 dinars.

Lire aussi : Algérie : 620 millions de faux billets saisis par la gendarmerie