Le corps sans vie d’un nouveau-né a été retrouvé dans une décharge publique dans la wilaya de Tizi Ouzou, en Kabylie, a-t-on appris de sources locales. Les services de la Gendarmerie nationale de la même wilaya ont ouvert une enquête afin de déterminer les circonstances du décès et identifier les responsables de ce drame.

Les employés du centre d’enfouissement technique (CET) de Oued Falli, sis à la sortie ouest de la ville de Tizi Ouzou, ont été bouleversés par une découverte macabre. Le corps sans vie d’un nouveau-né y a été retrouvé dans la matinée du lundi 12 avril, vers 9 heures.

D'après le commandant Ouchene Noureddine, chargé de communication du groupement territorial de la gendarmerie nationale, c'est l'un des employés du CET qui a eu la mauvaise surprise de tomber sur le corps sans vie d’un bébé (de sexe féminin) au milieu d'un tas de déchets ménagers. Le fonctionnaire a immédiatement contacté les gendarmes de la ville de Tizi Ouzou via le numéro vert 10 55.

La dépouille transférée vers le CHU de Tizi Ouzou

Sur place, les éléments de la protection civile ont confirmé le décès du bébé, âgé de quelques jours seulement. Les secours l’ont acheminé vers la morgue du CHU Nedir Mohamed de Tizi Ouzou. Les médecins légistes devraient pratiquer une autopsie sur le corps du nourrisson pour connaître les causes de sa mort. Pour leur part, les services de sécurité ont dépêché une patrouille sur les lieux et ont ouvert une enquête. Les investigations devraient permettre d’identifier les parents de la victime ainsi que les circonstances de son décès.

Pour rappel, en octobre dernier, le corps sans vie d'un autre nouveau-né avait été retrouvé dans un cimetière de la wilaya de Bouira, en Kabylie. La découverte macabre a été faite au moment où des citoyens de la localité d’El-Guelta Zerga, relevant de la commune de Sour El-Ghozlane, creusaient une tombe pour y enterrer une personne décédée.

Lire aussi : Algérie : Un père découvre le corps de son bébé jeté dans la poubelle d’un hôpital